Entretien annuel de la chaudière : les spécificités en fonction du type de chaudière !

Entretien annuel de la chaudière : les spécificités en fonction du type de chaudière !

Gaz, fioul ou bois, même si ce sont toutes des chaudières à combustion, elles ne fonctionnent pas exactement de la même façon. Chaque entretien présente donc quelques spécificités. Découvrez-les dans ce guide ! 

L’entretien annuel complet de votre chaudière à combustion au gaz, au fioul, ou à bois est obligatoire et indispensable pour des raisons de sécurité quelle que soit la puissance de celle-ci (entre 4 et 400 kilowatts). Ce contrôle permet d’assurer le bon fonctionnement et la pérennité de votre installation et bien évidemment préserver votre santé et celle de votre famille. De plus, cet entretien doit être réalisé par un chauffagiste qualifié. Les différents éléments qui doivent être vérifiés lors de l’entretien de votre chaudière varient en fonction du type de chaudière et du niveau de prestations demandées.

Entretien d’une chaudière à gaz

Les points vérifiés lors de l’entretien d’une chaudière à gaz sont :

Nettoyage de l’intérieur de votre chaudière ;

Vérification des dispositifs de régulation et de sécurité de votre chaudière ;

Démontage, le nettoyage et le réglage du brûleur et vérification des joints et des raccords métalliques ;

Contrôle de la combustion ;

Contrôle de la température et de la teneur en CO2 des fumées.

Entretien d’une chaudière au fioul

Les points à contrôlés lors de d’une chaudière au fioul sont les suivant : 

Nettoyage du corps de chauffe et plus spécifiquement du foyer avec aspiration des résidus et des suies ;

Nettoyage et réglage du brûleur, vérification des joints et des raccords métalliques ;

Démontage et contrôle du gicleur à fioul (changement régulier) et réglage de l’accroche-flamme ;

Nettoyage du filtre à fioul ;

Mesure de la teneur en monoxyde de carbone.

Entretien d’une chaudière à bois

Les points vérifiés lors de l’entretien sont ceux-ci :

Nettoyage du corps de chauffe-eau (foyer et tubes de fumées) avec décendrage complet ;

Vérification des joints ;

Contrôle et nettoyage du ventilateur d’extraction, du régulateur de tirage ;

Bon fonctionnement du chargement automatique (si existant) ;

Bon fonctionnement des organes de sécurité (soupape, dispositif d’anti-retour flamme, etc.) ;

Réglage de la combustion.

Une fois tout cela terminé, le professionnel vous donnera une attestation d’entretien sur lequel figurera tout ce qui a été fait dans un délai de 15 jours suivant sa visite. S’il oublie, n’hésitez pas à le lui rappeler. Ce document doit en effet être conservé pendant au moins deux ans car votre bailleur peut vous le réclamer en toute légitimité tout comme votre assureur en cas de sinistre. 

Combien coûte l’entretien d’une chaudière ?

Le prix de l’entretien de la chaudière dépend du type d’appareil dont vous disposez et des tarifs pratiqués dans votre région. Souscrire un contrat annuel d’entretien auprès d’un professionnel vous fera économiser sur le montant de cette intervention. Ce contrat comprend, en plus de la vérification annuelle de votre chaudière, le remplacement des pièces défectueuses, un service de dépannage, etc. Ainsi, en cas de problème, les coûts de déplacements et de main d’œuvre ne vous seront pas facturés. 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Call Now ButtonAppelez Nous